Quel bonheur de lire une scène d'exposition qui n'expose rien sinon la fureur ! Encore un texte macronisé, mis en page et ponctué de neuf.

P.S. Les voyelles placées en exposant sont «élidées»; celles qui sont placées en indice, en quelque sorte, ne comptent pas : tout se passe comme si elles permettaient à la consonne qui précède de faire position. La voyelle brève qui précède compte alors comme une longue: c'est une façon de montrer qu'on a deux brèves à la place d'une longue, soit au temps fort, soit au temps faible. Il s'agit de faciliter la lecture pour anticiper les temps composés de deux brèves.

P.P.S Avez-vous remarqué que le sénaire est ici un trimètre ? Les pieds pairs ne sont jamais condensés (leur premier temps est toujours constitué par une brève.)