Suite à une discussion avec une collègue, qui se demandait si mes élèves ne se lassaient pas d'étudier si longuement un texte qu'ils le font avec moi, et parce que la question en soi me paraissait... comment dire ? Du point de vue de mon expérience, elle est en quelque sorte «à côté de la plaque», comme l'idée qu'un mien inspecteur formulait à propos de la lassitude qu'il supposait venir de plus en vite chez nos élèves — et qu'il fallait éviter par la vitesse. Suite à cette discussion donc, j'ai raconté à nouveau (ici) une heure de cours en seconde : il me semble que ma pratique pédagogique est à des années-lumière de ce que beaucoup peuvent imaginer. Et pourtant elle est bien réelle et tout à fait possible: le dépaysement que je propose ici peut profiter à la réflexion de beaucoup, me semble-t-il.