Quelques exercices pour récompenser les lycéens valeureux qui auront eu la bravoure de rendre des copies farcies de subtiles interversions entre le verbe avoir et la préposition à. L'on pourra bien évidemment proportionner la prescription à l'audace desdits valeureux.

Vous aurez remarqué que ces exercices présentent le double avantage d'être simples et difficiles à la fois : simples parce que le principe en est simplissime ; difficiles parce que les phrases proposées sont directement extraites de l'œuvre de La Fontaine. Et vogue la galère !